Vie quotidienne

 

Le marché hebdomadaire de Vieillevigne.

 

 marché  vieillevigne

Le marché se tient tous les samedis de 8h30 à 12h30 place de Verdun.

 

On peut y trouver, légumes, fromages, poissons et fruits de mer, oeufs, chaussures et en saison fleurs et divers ( mercerie , chaises , matelas …)

 

Le samedi de décembre qui précède Noël est traditionnellement animé par le comité des fêtes de Vieillevigne et l’ACDV ( Association Commerçants Dynamiques Vieillevignois) qui proposent balades en calèche , expos, stands crêpes vin chaud …

 

 

 

 


 

CAMBRIOLAGES : AYEZ LES BONS RÉFLEXES

 

Pour mieux protéger votre domicile, pensez à la règle des « 3P » : Protéger, Participer, Prévenir

Protéger son habitation

  • protéger et renforcer les points d’accès (portes, fenêtres, entrées principales et secondaires, etc.) ;
  • ne pas laisser portes et fenêtres ouvertes même pour une absence de courte durée (aller chercher les enfants à l’école, boulangerie, etc.). Ne pas cacher ses clés sous un paillasson, dans un pot de fleurs ou tout autre endroit à l’extérieur ;
  • ne pas laisser entrer des inconnus ;
  • éviter les signes révélant son absence (courrier accumulé dans la boîte aux lettres, prospectus qui s’amoncellent sous la porte, dates d’absence sur le répondeur téléphonique, etc.) ;
  • entretenir ou faire entretenir la végétation de son domicile de façon à ce que son habitation reste visible de la rue. Bien identifier le numéro de sa résidence afin de faciliter l’intervention des services de gendarmerie ou de la police.

 

 

 

Participer à la prévention des cambriolages

  • demander à un voisin de confiance de porter une vigilance particulière à son domicile en cas d’absence ;
  • signaler ses dates d’absence prolongées à sa brigade de gendarmerie ou son commissariat. Des passages pourront alors être effectués par les patrouilles.

 

Prévenir en cas de présence suspecte

  • signaler en composant le 17 les véhicules et/ou les individus (y compris adolescents) qui semblent se livrer à un repérage des lieux (village, quartier, habitation) ou s’apprêtant à commettre un délit ;
  • donner si possible, des éléments précis d’identification (type, marque et couleur des véhicules, plaques d’immatriculation, tenue vestimentaire, etc.).

 

En cas d’urgence, composez le 17

 


LA MEDIATION  ADMINISTRATIVE : un service CAF

 

Depuis le 1er juin 2015, la Caisse d’Allocations familiales de Loire-Atlantique a nommé un médiateur administratif.

 

Historiquement, la médiation administrative est apparue, il y a une vingtaine d’années, dans les institutions administratives, en réponse à la volonté d’améliorer les droits des citoyens dans leur relation avec l’administration.

 

Dès 2013, la Caisse nationale des Allocations familiales a souhaité impulser une structuration de la médiation au sein de la branche Famille.

 

Aujourd’hui, chaque CAF est dotée d’un médiateur administratif. Ainsi, 103 médiateurs travaillent en réseau et collaborent ensemble, pour améliorer la qualité du service à l’usager.

 

Le médiateur intervient dans le cas de réclamations complexes, entraînant un blocage des droits, ou un litige. Il rétablit la compréhension entre la CAF et l’allocataire. Il aide à trouver des solutions adaptées, en réponse à des situations individuelles complexes, sensibles, mais toujours dans le respect de la réglementation. Le médiateur administratif travaille en toute confidentialité et reste neutre vis-à-vis des deux parties.

 

Durant l’année 2016, Yannick Michel, médiateur administratif de la Caisse d’Allocations familiales de Loire-Atlantique, proposera des temps d’échange autour de la médiation, avec ses collègues conciliateurs et médiateurs de vos organismes.

  caf mediation administrative

 

 

   

 


 

 

Comment accompagner les personnes âgées

et leur entourage ?

 

Chaque année, près de 28 000 personnes viennent s’installer en Loire-Atlantique. Parmi elles, de jeunes retraités souhaitant trouver une qualité de vie agréable et des services adaptés. En 2030, la part des personnes de plus de 60 ans atteindra 28 % de la population départementale. Ces données doivent, dès aujourd’hui, se traduire par un volontarisme fort car la place des personnes âgées dans notre société est un enjeu majeur, et pas seulement sous l’angle de la dépendance, auquel il est pourtant souvent réduit.

 

Aborder la vieillesse de manière transversale, c’est traiter conjointement les questions liées au logement, à l’accessibilité des villes, à la prévention de la perte d’autonomie, aux services d’aide à domicile, à la lutte contre la solitude et au soutien aux aidants.

 

Bien vieillir, c’est avoir la liberté de décider selon son propre parcours, ses souhaits, son état de santé. Qu’elle envisage de rester chez elle, de déménager ou d’entrer en établissement, chaque personne âgée doit avoir connaissance des possibilités qui lui sont offertes. C’est l’objet du guide Bien vieillir en Loire-Atlantique édité par le Département.

 

Le guide Bien vieillir en Loire-Atlantique est une aide à l’information et à l’orientation des personnes âgées. Il est construit autour des besoins des personnes âgées et des questions courantes qu’elles se posent, seules ou en famille.

 

 

 

 SOMMAIRE

 

Vivre à son domicile ?

➜Les services d’aide à domicile

➜Le portage de repas

➜La téléassistance

➜Les services de soins infirmiers

➜Les déplacements à la demande

➜Adapter son logement

 

Changer de lieu de vie ?

➜Les logements indépendants et adaptés

➜L’accueil familial

➜Les établissements médicalisés

 

Trouver des solutions relais ?

➜L’accueil de jour

➜Les haltes-relais

➜L’hébergement temporaire

 

Profiter de son temps libre

➜L’agenda des sorties

➜Randonnées et « balades en nature »

➜Sites patrimoniaux et activités culturelles

 

 

guide bien vieillir en loire atlantique

 


 

 

 logo gendarmerie

Gendarmerie,

dispositif de participation citoyenne

 

 participation citoyenne gendarmerie

 

Qu’est-ce que la participation citoyenne ?

Cette opération permet, par l’intermédiaire de riverains référents, de prévenir la délinquance et les cambriolages. Elle consiste à associer, avec et sous le contrôle de l’État, les acteurs locaux de sécurité à une population ciblée et concernée par la sécurité de son environnement. Le groupement de gendarmerie de Loire Atlantique souhaite s’inscrire dans une politique de prévention active, où chacun pourra conforter, dans une démarche encadrée et responsable, les moyens de sécurité publique déjà mis en œuvre.

 

Qui fait quoi ?

LE MAIRE est le pivot en matière de prévention de la délinquance dans sa commune, il est chargé de la mise en œuvre, de l’animation et du suivi du dispositif.

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

LES RÉSIDENTS sont sensibilisés aux phénomènes de délinquance au cours des réunions publiques, les habitants du quartier doivent adopter des actes élémentaires de prévention : surveillance mutuelle des habitations en l’absence de leurs occupants, ramassage de courrier, signalement aux forces de l’ordre des faits d’incivilités, des démarcheurs suspects, …

 

Attention

Ils n’ont pas vocation à se substituer

à l’action de la gendarmerie.

 

LA GENDARMERIE encadre ce dispositif et veille ainsi à ce que l’engagement citoyen ne conduise pas à l’acquisition de prérogatives qui relèvent des seules forces de l’ordre. Les relations entre les habitants d’un quartier et la gendarmerie s’en trouvent alors renforcées.

Vous êtes intéressés par le dispositif « participation citoyenne » ?!

Pour cela rendez-vous dans votre brigade de gendarmerie ou renseignez-vous à la mairie de votre commune.

 

 

Brochure complète

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

L’ACCUEIL FAMILIAL

 

Devenir accueillant familial  d’une personne âgée ou handicapée, pourquoi pas vous ?

 

Pour plus d’informations : 02 51 17 21 79 ou christine.bentayeb@loire-atlantique.fr

 

 

  


 

DES SOLUTIONS NOUVELLES POUR LES PROPRIÉTAIRES ENDETTÉS

Le Service Conseil Logement (SCL) se bat aux côtés des propriétaires en difficulté depuis 50 ans pour les aider à garder leur toit.

Accident de la vie, changement de situation professionnelle, sont les raisons principales qui conduisent les propriétaires à des difficultés de remboursement de leurs emprunts.

« C’est souvent un rêve qui se brise et l’idée de devoir vendre leur maison est un déchirement pour les familles » rappelle M. de Villemeur, Président du Service Conseil Logement de Loire-Atlantique.

Le SCL veut donner une seconde chance à ces familles.

« Second’chance » est aussi le nom du nouveau dispositif proposé aux propriétaires. De quoi s’agit-il ?

« Le SCL après un diagnostic complet et gratuit, propose une solution qui permet le remboursement immédiat des impayés et dettes litigieuses, et procède au défichage bancaire si nécessaire auprès de la Banque de France, puis un prêt de restructuration à un taux modéré », explique M. Joël Hervouet, chargé du développement. Le SCL est une association loi 1901, soutenue et missionnée par le Conseil Général de Loire-Atlantique.

Pour tout renseignement contacter le

SCL 44, 20 rue Félibien, 44000 Nantes, au 02 40 20 10 22

 


 Vous aidez une personne porteuse d’un handicap mental…
Et vous, qui vous aide ?

 

Ouvert depuis 2005, le service d’Aide aux Aidants (S.A.A.) est un service financé par le  Conseil Général 44 et rattaché à l’EPMS Lejeune (Foyers de vie, Foyer d’Accueil Médicalisé et Accueil de Jour) à Corcoué sur Logne. Ce service, gratuit, a pour objectif de soutenir les
aidants, les proches de personnes en situation de handicap intellectuel ou psychique, dans leurs réflexions sur le quotidien, sur l’avenir… mais aussi de les informer et les orienter. Les entretiens individuels ou familiaux avec les aidants ont lieu au bureau ou à domicile :
sur rendez-vous au 02.51.71.54.15

 

A qui s’adresse le service d’Aide aux Aidants ?

Le quotidien devient de plus en plus compliqué à gérer ? Vous avez des démarches à faire, mais ne savez pas par où commencer ? La situation de votre proche pèse sur la vie familiale ? Vous vous demandez ce que votre proche handicapé va devenir ? Qui va s’en occuper, et comment? Vous avez besoin d’un peu de temps pour vous ?…

 

Que propose-t-il ?

Les professionnels du Service d’Aide aux Aidants sont présents à vos côtés pour :
• faire le point avec vous
• vous soutenir dans vos démarches (dossiers, recherches et visites d’établissements, etc.)
• réfléchir à l’avenir
• trouver le relais qui vous convient (intervention à domicile, accueil temporaire, vacances adaptées, aide au répit, etc.)
• trouver des informations et avoir une vision globale de ce qui se fait près de chez vous et dans le secteur (liens entre vous et les professionnels, orientation vers le bon interlocuteur, etc.)
• vivre un moment d’échange avec un professionnel autour de vos préoccupations ou avec d’autres personnes ayant les mêmes que vous (groupe de parole, soirées à thème, etc.).

 

Etablissement Public Social LEJEUNE

21, Bel Air

44 650 Corcoué sur Logne

 

 

 

 

  

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Centre Local d’Information et de Coordination (CLIC)

 

Le CLIC est un lieu unique d’accueil, d’écoute et d’information gratuit à destination des personnes de plus de 60 ans.

 

Les missions de celui-ci consistent à écouter, informer et renseigner les personnes et leur famille sur les aides auxquelles ils peuvent prétendre concernant le maintien à domicile. Les coordinatrices de l’association se rendent au domicile des personnes pour évaluer leurs besoins, les orienter vers les services compétents (aide à domicile, service des soins, etc…), mettre en oeuvre les dispositifs de financement d’aide à domicile (Allocation Personnalisée à l’Autonomie : APA, caisses de retraite, etc…) et les accompagner si nécessaire. Le CLIC informe également sur l’adaptation du logement et sur les modes d’hébergement existants sur le territoire.

 

Elles coordonnent également les acteurs du territoire (service d’aide à domicile, de soins, établissements, etc…) afin d’assurer à la personne âgée un accompagnement adapté à la situation.

 

Les coordinatrices mettent en place des actions collectives d’information ou de prévention, telles que des conférences, des groupes de parole et d’échange, des forums etc…

 

Le CLIC Vallée de Clisson est situé à Saint Hilaire de Clisson. Il intervient sur les 12 communes de la CCVC.

 

L’équipe du CLIC se compose de deux coordinatrices à temps partiel.

 

Horaires d’ouverture :

 

Accueil téléphonique : du lundi au vendredi de 9h à 12h30

Permanences d’accueil : mardi et jeudi de 9h à 12h30

Visites à domicile : du lundi au vendredi de 14h à 17h sur RDV.

 

Exemple d’une situation

 

Coordonnées :

26 rue de la Mairie

44190 Saint Hilaire de Clisson

02 85 52 16 39 ou 06 70 39 06 37

contact@clicvalleedeclisson.fr

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

     

  D’autres informations sont également disponibles sur « Informations municipales » et « Agir » (Environnement)